Endermologie et cellulite: comment fonctionne le traitement?

L’endermologie est une technique de médecine esthétique non invasive et non chirurgicale, visant à réduire la cellulite et les amas graisseux localisés.

Elle utilise une machine à massage mécanique pourvue de rouleaux qui glissent sur les zones à traiter, entraînant la redistribution des adiposités et le remodelage de la surface de la peau.

L’endermologie est un traitement qui n’implique pas l’utilisation d’aiguilles ni de scalpels et permet de donner douceur et souplesse à la peau en réduisant ses vergetures.

Le traitement se déroule en ambulatoire, sur le patient allongé sur le dos.

Le spécial vêtement que le patient doit porter pendant chaque session permet une meilleure performance du traitement.

Cette technique est souvent utilisée après des traitements de liposuction, mais elle peut également être recommandée sans autre traitement ou en combinaison avec un régime alimentaire et une activité physique.

Il est possible d’intervenir dans les zones où la graisse s’accumule plus facilement, telles que les jambes (cellulite), les mollets, l’abdomen et les bras (adiposité localisée) et chaque séance a une durée qui varie de 25 à 35 minutes.

Comme il s’agit d’un traitement qui nécessite d’un nombre assez élevé de séances (environ 10-15), effectuées une à deux fois par semaine, il est conseillé de s’adresser à un centre de beauté doté d’une technologie capable de suivre l’avancement des séances et les moindres variations de la condition de la cellulite, session après session (afin de s’assurer que le traitement donne les bénéfices réels promis): la thermographie de contact.

La thermographie de contact est basée sur l’utilisation de plaques à cristaux liquides. En appuyant ces plaques thermographiques sur les zones traitées par endermologie, il est possible de détecter la température de la peau, qui reflète ce qui se passe dans les tissus sous-jacents. Les images en couleur qui se forment sur les plaques montrent le stade de cellulite et le type de graisse viscérale.

Cet examen est absolument inoffensif, facile, indolore et sans effets secondaires et, grâce è ces caractéristiques, il peut être répété périodiquement pour contrôler l’évolution du traitement.

En revanche, l’endermologie est contre-indiquée chez les patients présentant:

  • néoplasmes, en cours ou passés (il est nécessaire qu’au moins 5 ans se soient écoulés depuis le rétablissement et que le médecin donne son approbation au traitement),
  • phlébite,
  • traitements anticoagulants en cours,
  • angiome,
  • maladies cardiovasculaires importantes,
  • état de grossesse ou d’allaitement,
  • obésité.

Après les traitements d’endermologie, il est possible d’enregistrer des effets secondaires, tels que des rougeurs sur la zone traitée ou, dans des cas plus limités, des hématomes de petite taille.